Budget 2019 : l’AQCS salue les investissements, mais demeure préoccupée par l’entretien des écoles

Québec, le 21 mars 2019 – L’Association québécoise des cadres scolaires (AQCS) accueille favorablement l’intention de Québec, dévoilée aujourd’hui, d’investir 2,4 milliards $ d’ici cinq ans pour les réseaux de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

« Ces sommes additionnelles démontrent que le gouvernement est à l’écoute des besoins des milieux scolaires et des partenaires de l’éducation. Nous attendons maintenant les règles budgétaires, qui démontreront comme se concrétiseront ces annonces », estime M. Rémi Asselin, président de l’AQCS.

Construction et rénovation d’écoles
Bien que l’AQCS se réjouisse des sommes prévues d’ici 2029 pour le maintien, l’agrandissement et la construction d’écoles, encore faudra-t-il avoir la capacité de recruter et de conserver la main-d’œuvre pour atteindre les objectifs ministériels liés au parc immobilier des commissions scolaires. « Un assouplissement à la Loi sur la gestion et le contrôle des effectifs, ainsi qu’une accélération des étapes d’approbation des projets et d’acquisition de terrains, permettraient encore davantage de répondre aux besoins criants en matière de projets de construction majeurs, comme le sont les écoles secondaires », soutient M. Asselin.

L’AQCS a par ailleurs relevé qu’aucune somme supplémentaire n’a été dédiée aux budgets d’entretien des écoles. « Nous aurions souhaité un geste de plus du gouvernement quant à la reconnaissance des travaux qui préservent le parc immobilier », indique Rémi Asselin.

 Heure supplémentaire d’activité parascolaire
Ancré dans le budget 2019-2020, l’objectif d’offrir une heure supplémentaire d’activité parascolaire au secondaire laisse présager certaines contraintes. « Nous espérons que des mesures adaptatives seront prévues. Même s’il s’agit d’un projet très intéressant, la réorganisation de l’horaire et de l’utilisation des espaces des écoles aura des impacts sur le financement et l’optimisation du transport scolaire », mentionne M. Asselin.

Formation professionnelle et éducation des adultes
Les secteurs de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes, qui souffrent de sous-financement depuis plusieurs années, semblent récolter des sommes supplémentaires, qui seront étayées lors de la présentation des règles budgétaires. Minimalement, l’AQCS souhaite l’indexation des paramètres de financement pour le maintien et le développement des services aux diverses clientèles.

TI et dépistage précoce
L’AQCS salue la création de l’organisme Infrastructures technologiques Québec. Au-delà de cette annonce, les cadres scolaires sont en attente de plus de précisions sur la Stratégie numérique en éducation, notamment pour son opérationnalisation. « Nous sommes également heureux de l’enveloppe de 48 M$ qui sera consacrée au dépistage précoce, et qui a été dévolue au réseau de la santé. L’AQCS demande au gouvernement de s’assurer que des maillages soient créés avec le réseau de l’éducation », indique Rémi Asselin.

À propos de l’AQCS
L’Association québécoise des cadres scolaires (AQCS) regroupe plus de 2 300 gestionnaires œuvrant au sein des 72 commissions scolaires francophones et anglophones du Québec. Elle rassemble, protège, soutient, informe et représente les cadres du réseau scolaire québécois. Les cadres scolaires occupent des fonctions de conseil, de soutien et d’encadrement dans les centres administratifs des commissions scolaires, dans les centres d’éducation des adultes et de formation professionnelle, ainsi que dans des écoles primaires et secondaires.

– 30 –

Source : Josée St-Hilaire, conseillère aux communications
418 654-0014, poste 224 / Cellulaire : 418 803-0914

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *