L’AQCS émet des réserves à l’égard du projet de loi no 37

Bien qu’elle convienne de l’importance de regrouper les achats afin de bénéficier d’économies d’échelle, l’AQCS craint que la mise en place du Centre d’acquisitions gouvernementales et d’Infrastructures technologiques Québec se fasse au détriment des besoins du réseau de l’éducation, en raison de la disponibilité et de la qualité des produits achetés à fort volume, ainsi que de leurs délais de livraison. L’AQCS souhaite être consultée lors de l’élaboration du contenu de l’arrêté ministériel, des cibles d’acquisitions et des appels d’offres du CAG et d’ITQ.

Pour lire le mémoire de l’AQCS au sujet du projet de loi no 37, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *