Projet de loi 40 : un pas dans la bonne direction

Québec, le 15 janvier 2020 – À la lecture de l’amendement au PL 40 déposé aujourd’hui par le ministre Jean-François Roberge, l’Association québécoise des cadres scolaires (AQCS) constate avec satisfaction qu’un membre du personnel d’encadrement pourra siéger aux CA des futurs centres de services scolaires. Au-delà de ce signal très positif, l’AQCS souhaite que ce poste soit dévolu aux cadres des Services éducatifs.

« La présence d’un cadre au cœur de la gouvernance des centres de services scolaires contribuera assurément à une prise de décision éclairée. En portant cette vision, le ministre reconnaît l’expertise des gestionnaires pour la réussite éducative. Nous osons croire que le siège prévu aux CA pour le personnel d’encadrement sera dédié aux cadres des Services éducatifs, qui détiennent une expertise fine des besoins des élèves, notamment des élèves handicapés et en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) », soutient M. Jean-François Parent, président-directeur général de l’AQCS.

L’AQCS demeurera attentive aux réflexions entourant le projet de loi no 40, afin de contribuer à bâtir un modèle de gouvernance scolaire axé sur la réussite des élèves.

À propos de l’AQCS
L’Association québécoise des cadres scolaires (AQCS) regroupe plus de 2 300 gestionnaires œuvrant au sein des 72 commissions scolaires francophones et anglophones du Québec. Elle rassemble, protège, soutient, informe et représente les cadres du réseau scolaire québécois. Les cadres scolaires occupent des fonctions de conseil, de soutien et d’encadrement dans les centres administratifs des commissions scolaires, dans les centres d’éducation des adultes et de formation professionnelle, ainsi que dans des écoles primaires et secondaires.

— 30 —

Source : Josée St-Hilaire, conseillère en communication
                  418 654-0014, poste 224/Cellulaire : 418 803-0914

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *