Être cadre scolaire au temps de la COVID-19

Lettre ouverte rédigée dans le contexte de la rentrée scolaire de septembre 2020

Organiser une rentrée scolaire sécuritaire, rassurante et stimulante pour tous les élèves : le défi est de taille, cette année. Les cadres scolaires s’y emploient depuis les premiers jours de la pandémie. Et ce marathon est loin d’être terminé.

L’implantation des mesures sanitaires dans les écoles primaires, secondaires, les centres de formation professionnelle et de formation générale des adultes ont nécessité une agilité certaine des cadres scolaires, depuis mars dernier.

Là pour le réseau

Cet été, ces gestionnaires ont collaboré à adapter les établissements et repenser la rentrée, pour la réussite éducative avant tout. Les cadres des ressources matérielles et des approvisionnements ont mis en place des mesures sanitaires accrues dans les écoles. À l’organisation scolaire, on a finement planifié la constitution des groupes d’élèves, tâche plus ardue encore en 4e et 5e secondaire. Du côté du transport scolaire, on a revu les circuits d’autobus en réduisant le nombre de jeunes à bord, tout en cherchant à préserver la collaboration et les liens si précieux avec les parents. Pendant ce temps, les cadres des services éducatifs, des établissements primaires et secondaires, de la formation professionnelle, de la formation générale des adultes et des technologies de l’information se sont alliés pour concrétiser l’école virtuelle et des formules hybrides, selon les clientèles. Les gestionnaires des ressources humaines ont accéléré le recrutement, mais avec la pénurie de main-d’œuvre que l’on connaît en trame de fond. Les secrétaires généraux ont vu à la mise en place de la nouvelle gouvernance des centres de services scolaires, afin que les premiers conseils d’administration soient créés. Les cadres des communications ont coordonné l’information à transmettre aux parents et aux élèves. Et enfin, les cadres des finances, aux côtés des gestionnaires administratifs d’établissement, ont veillé au grain, chiens de garde des dépenses et des actions posées en cette pandémie.

Comment évoluera ce virus? Nul ne le sait. Mais notre Association regroupe 2 400 gestionnaires complètement investis pour que les jeunes réussissent cette année scolaire 2020-2021 – c’est leur ferme engagement. Les cadres scolaires sont là pour les élèves, pour leurs parents, et pour les partenaires du réseau, car c’est en mode collaboratif que cette rentrée et les prochains mois devront se vivre. Cela, c’est une certitude.

Jean-François Parent, président-directeur général, AQCS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *